De Alan Bennett.

 

La Reine des lectrices

 

Ce livre commence tranquillement par la découverte inopinée par la Reine Mère d'Angleterre, lors de l'une de ses innombrables promenades avec ses chiens, d'un bibliobus... Quelle trouvaille !!! Quelle découverte !!! Elle y entre, y discute avec le chauffeur et y fait également la connaissance de l'un des cuisiniers du palais... Elle finit par y emprunter un livre pour faire bonne figure...

De là, la Reine nourrit une passion dévorante pour la lecture. Plutôt étonnant !!! vu son âge avancé et les possibilités, qui lui ont toujours été offertes. Elle commence par les classiques, puis nomme le petit cuisinier rencontré au rang de conseiller littéraire et finit par établir elle-même ses choix de lecture. Pour elle, il n'est plus question de passer un seul instant sans un livre... A tel point que celle-ci prend le pas sur ses obligations royales/familiales, au grand dépit de son entourage, qui commence à se demander si elle ne devient pas sénile... Allant jusqu'à parler littérature désormais avec les sujets qu'elle est amenée à rencontrer... La lecture prend le pas sur tout, l'amenant à une introspective, la poussant à rencontrer les écrivains pour en savoir/comprendre davantage, mais de là, elle constate que cela ne lui apportera rien de plus... La lecture lui permet pour finir de mieux se connaître et savoir ce dont elle a envie.

Eh oui, comme quoi, il n'y a pas d'âge pour découvrir de nouvelles choses et commencer à savoir ce que l'on veut.

On finit par se prendre d'affection pour cette dame âgée se découvrant une passion tardive et incomprise par son entourage. La reine d'Angleterre est-elle véritablement ainsi ? Pas si sûr ;-))) Un bon moment de détente.

 

Bonne lecture !!!